November 13, 2018

April 19, 2018

Please reload

Posts Récents

I'm busy working on my blog posts. Watch this space!

Please reload

Posts à l'affiche

Fais gaffe !...

December 2, 2017

 

Vous l’avez sûrement remarqué comme moi, mais il suffit que nous évoquions notre projet de changement professionnel pour que l’on nous mette en garde contre tous les dangers qui nous menacent.

Faites-le test, vous verrez : vos amis, enfin la plupart, vos connaissances, vos collègues (9 sur 10 !), chacun ira de sa mise en garde : « fais gaffe, c’est très bouché comme secteur… » ; « fais gaffe, j’ai une amie qui… » ; « fais gaffe, il paraît que… » ; « fais gaffe, j’ai lu que… »

 

« Il paraît que... »

Chacun de nos interlocuteurs est alors capable de citer instantanément l’expérience de tel ou telle, dont il a entendu parler ou qu’il connait et qui a vécu les pires difficultés dans son choix d’évolution professionnelle.

Je ne sais pas à quoi cela tient au juste, ce besoin irrépressible qu’ont les autres de nous mettre en garde, de nous protéger, de nous alerter, de nous… faire peur aussi, mais à trop les écouter, cela peut avoir un effet délétère sur nos motivations.

Si nous sommes lucide, nous savons bien d’où viennent ces mises en garde : des frustrations mal digérées ; les traces d’une éducation par trop protectrice ; un paternalisme refoulé chez soi ; un besoin de nous garder triste et mécontent pour pouvoir continuer à nous consoler et à nous montrer de la compréhension ; la peur de se voir confronté à votre réussite, eux qui n’ont jamais osé ; etc.

 

Pourtant chacun est unique

Si nous sommes lucide, nous savons bien qu’aucune, je dis bien aucune, des expériences que l’on agite devant nos yeux pour nous faire peur, ne ressemble à notre situation : chacun est différent, fondamentalement différent, dans le projet qu’il porte, de par son éducation, son expérience, ses centres d’intérêt profond, ses besoins, son contexte familial, sa capacité à apprendre… tout nous sépare, y compris souvent le projet que nous portons et celui auquel on nous compare.

Celui à qui nous en parlons a la plupart du temps mal compris notre positionnement, notre cible, notre méthode, bref, ces mille caractéristiques qui nous distinguent du projet auquel ils nous assimilent et dont il ont une connaissance tout aussi vague.

 

Alors que faut-il ?

Faut-il ne pas écouter les conseils des autres ? Faut-ils ne pas parler de notre projet ?

A ces questions, ma réponse est claire : il faut faire appel à un professionnel du développement de carrière et de l’évolution professionnelle, pour tester ses idées et approfondir ses projets d’évolution.

Lui n’a pas d’intérêt personnel à vous voir changer ou à vous voir conserver le statu quo

Lui vous aidera à faire face au découragement et aux doutes qui nécessairement vous assailleront. Si vous ne parveniez pas à y faire face d’ailleurs, c’est que votre projet n’est pas assez solide, que vous n’êtes pas suffisamment convaincu vous-même (et dans ce cas, comment allez-vous en convaincre les autres ?...), bref, que vous n’êtes pas prêt.

 

Ne comptez pas sur vox populi pour vous conseiller.

C’est toute l’ambition d’une société comme Miroir d’Avenir que de vous aider à réfléchir à votre projet d’évolution professionnelle.

Rendez-vous sur mon site www.miroirdavenir.com, allez en voir d’autres, rencontrez des coachs comme moi et faites-vous votre propre idée. Vous verrez, nous sommes quelques-uns à exercer ce métier du conseil en évolution professionnelle.

« Fais gaffe, la concurrence est parait-il féroce dans ton métier !... »

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

Retrouvez-nous
Please reload

Rechercher par Tags
Please reload

Archives
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square
  • Google+ Basic Square