November 13, 2018

April 19, 2018

Please reload

Posts Récents

I'm busy working on my blog posts. Watch this space!

Please reload

Posts à l'affiche

Chacun excelle quelque part !

December 12, 2017

Cela ne fait pas de doute : nous avons tous notre zone d’excellence.

 

Comme Warhol disait que nous aurons tous au moins une fois dans notre vie « notre quart d’heure de célébrité », chacun de nous a un domaine, au moins, dans lequel il est bon.

 

Même si je peux douter de moi, même si je peux par moments être exaspéré par tel ou telle et dans un accès d’impatience, le (la) juger incompétent : si je m’en donne la peine, si j’en prends le temps, si je lui en donne l’opportunité, je sais que je suis capable de découvrir le domaine où il (elle), sera capable d’exprimer vraiment de quoi il (elle) est capable.

C’est incontournable.

 

Prenons le temps de trouver

L’Homme (avec un grand H) est capable du meilleur, je n’en doute pas.

Lui (elle) en doute et c’est pour cela qu’il (elle) ne parvient pas toujours à l’exprimer.

Pourtant, à chaque fois que je vais chercher avec lui (elle) l’activité qui lui convient, dans le contexte qui lui convient, il (elle) va exceller et faire changer l’image que j’avais de lui (d’elle).

Bien sûr, cela exige des efforts de part et d’autre avant d’y parvenir.

Cela exige des efforts de celui qui considère comme irrémédiable l’insuffisance de l’autre ; cela exige des efforts de celui qui ne donne pas satisfaction, pour accepter de se remettre en cause et trouver, si la possibilité lui en est offerte, ce en quoi il (elle) va être excellent.

 

Ne laissons pas les autres vouloir pour nous

J’ai quantité d’exemples, à commencer par le mien, de personnes qui ont l’impression de rater leur vie, aussi longtemps qu’elles n’ont pas exercé l’activité qui leur correspond vraiment.

Si je n’avais pas eu la chance de rencontrer une DRH qui connaissait son métier, je n’aurais pu effectuer certains changements déterminants d’orientation. Je serais aujourd’hui encore un malheureux et exécrable chauffagiste, si je n’avais pas eu la chance de m’évader du destin que l’on m’avait tracé, rempli de bonnes intentions.

 

J’étais « nul » alors, comme plombier.

Mais heureusement, ne n’étais pas nul en tout et ceux qui l’ont compris et m’ont aidé à le comprendre, m’ont permis de trouver mes champs d’excellence.

Sans eux, sans leur coaching clairvoyant, Miroir d’Avenir n’existerait pas.

 

La nullité au travail est comme le handicap : elle n’est définitive que dans certaines situations.

On est en situation de handicap, seulement dans certaines situations.

Il ne faut pas s’y résoudre.

 

 

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

Retrouvez-nous
Please reload

Rechercher par Tags